« Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité, les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection. » : Elisée Reclus

vendredi 17 mai 2013

L'Église catholique allemande bloque une enquête


       En 2012, la révélation d'abus sexuels commis par des ecclésiastiques, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, provoqua un immense scandale en Allemagne.

Dès lors une étude était confiée par l'Église catholique, pour une durée de 4 ans, à une équipe de chercheurs indépendants membres du KFN, l'institut  de criminologie de l'Université de Basse-Saxe.

 Dernièrement, sous prétexte de problèmes de communication avec le directeur du KFN, la conférence des évêques allemands vient de mettre fin à l'enquête.
En réalité aux dires du directeur, le contrat à été rompu : << En raison  de la volonté de censure et de contrôle de l'Église >> sur la conduite de l'étude.
                                                                                                                          

Celle-ci prévoyait notamment l'examen des archives de 9 des 27 diocèses allemands, d'entretiens  avec les victimes, ce qui aurait permis de faire la lumière sur les nombreuses zones d'ombre. 

Le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung, n'hésite pas à dénoncer une Église ne parvenant pas à regarder les faits en face : << C'est un revers pour tous ceux qui, au sein de l'Église, plaident pour la vérité...Cela aura pour conséquence une perte de crédibilité de l'Église toute entière...>>.

En Allemagne comme ailleurs << Ne laissez pas venir à eux les petits enfants ! >>.



                                                                                                               Michel