« Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité, les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection. » : Elisée Reclus

samedi 13 avril 2013

Manifestation anti ANI du 9 avril 2013 à Mont de Marsan

Mont-de-Marsan (Landes), le 9 avril 2013 - 10h30

Un regroupement de quelques centaines de personnes devant les archives à l'ancienne caserne Bosquet. Beaucoup de CGT, quelques FO, SUD, FSU, solidaires, un militant de la Fédération Anarchiste avec son drapeau noir et ses badges.
 

                                                                  
 Le cortège se rend devant la préfecture avec un premier arrêt à cet endroit. La CGT
a installé une sono puissante à l'arrière d'un fourgon portes ouvertes et qui roule à la
vitesse des manifestants. Seule la sono crie des slogans au micro avec une audio
saturée qui rend parfois certains mots incompréhensibles et qui déchirent les oreilles.


La molle manifestation anti-ANI dans les rues de Mont de Marsan
                              

 Les manifestants restent silencieux. Ils ne reprennent pas les slogans et n'en crient
pas des leurs. De toutes façons, la sono couvrirait toutes voix naturelles, même
collectives, pendant son activité.
Les voitures en circulation sont ralenties sur une voie. Personne ne distribue de tracts à l'aller, si bien que les conducteurs et passagers sont un peu ahuris et ont l'air de se demander pourquoi cette manif. La CGT colle leurs affiches du code du travail assassiné par un couteau sanglant.
 

L'encadrement policier est très important pour une aussi petite manif. On a connu des grandes manifs de la gauche syndicalo-politique où la police se faisait très discrète dans ce département, surtout quand les banderolles du PS étaient dans les cortèges, ce qui n'est pas le cas ce jour-là.
 

Le cortège se rend devant le siège du PS. Les manifestants sont un peu éparpillés suite à la marche. Et stationnent éparpillés assez à l'écart du siège du PS. La sono de la CGT invite à se rapprocher du siège. Une grande banderolle anti-ANI est tendue devant la façade. La CGT fait un discours avec sa sono. Pas d'autres prises de micro ni d'invitation à le prendre.
                                                      
Le drapeau noir de la Fédération Anarchiste à Mont de Marsan


C'est la première fois depuis des décennies qu'une fraction de la gauche politico-syndicale se dresse devant le pouvoir départemental et gouvernemental PS. On sent même encore une certaine réticence à venir se regrouper de manière plus concentrée devant le siège PS.
 

Sur le chemin du retour, la sono CGT diffuse l'internationale. Puis des chansons commerciales du showbiz. Qui rend impossible des slogans des manifestants. Sauf pendant quelques silences sono. Le militant de le fédération anarchiste entonne, deux ou trois fois, pendant des silences de la sono et des manifestants, d'une voix très forte et audible quelques extraits de chants anars et anti-capitalistes connus (peut-être pas des participants). La sono CGT reprend vite son activité et diffuse des slogans avec rimes qui se terminent par une invitation à rejoindre la CGT pour lutter. 
                                                                                      

Des tracts sont distribués aux voitures qui circulent sur une voie pendant le chemin du retour. Seules les présences syndicales sont visibles par les banderolles et drapeaux, mais on sait que la présence de partis (PC, Parti de gauche, etc.) en tant qu'individus est apparente.
 

Le militant de le Fédération Anarchiste au drapeau noir est invité à venir en tête de manif pour une photo du devant de manif.
 

Le cortège revient à son point de départ et se dissout petit à petit, après les dernières discussions en petits groupes sur le parvis des archives départementales.
 


                                                              Mercredi 10 avril 2013


                        Article écrit par le Syndicat inter-corporatif des Landes



« Celui qui commande se déprave, celui qui obéit se rapetisse. La morale qui naît de la hiérarchie sociale est forcément corrompue. », « Ornés de la Croix ou du Drapeau, les catéchismes se valent. » Elysée Reclus.