« Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité, les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection. » : Elisée Reclus

samedi 24 novembre 2012

Notre-Dame-des-Landes, gardarem lou bocage !

Drôle de manif pour une lutte hors normes, le samedi 17 novembre à vingt bornes au nord de Nantes :
40.000 irresponsables imperméables à toute considération de développement piétinent joyeusement au milieu de haies bocagères intactes, ce qui est unique dans le paysage agricole de l’ouest. Motif de la déambulation champêtre : dire tout haut à Vinci et à ses fondés de pouvoir gouvernementaux qu’ils peuvent s’asseoir sur leur projet d’installation d’un aéroport à Notre-Dame-des Landes.

Vieux de quarante ans, ce plan pourri a été conçu pour accueillir des Concordes en veux-tu en voilà, et les gouvernants de tous poils, enfermés dans leur Classe Affaire(s), se sont arc-boutés sur leurs certitudes bétonnières et ont fait donner l’artillerie lourde pour expulser par les moyens les plus violents les occupants de la Zone à défendre : un militant local estime à un million d’euros les frais engagés par Valls pour assurer quinze jours d’exactions policières, ; en période de réduction des dépenses publiques, on se dit que, décidément, les soc-dem n’ont rien à envier à la droite en matière de défense des intérêts du capital...

Au bout de quarante ans d’ailleurs, les fous du béton ont cru qu’ils avaient
partie gagné, mais ils ont trouvé face à eux des gens déterminés et organisés qui ont su créer une nouvelle forme de résistance, qui consiste à produire et à travailler à l’écart de l’économie capitaliste :

les ZADistes auraient pu en d’autres temps rester coupés de la population locale, mais la greffe a pris, et la solidarité est née entre les nouveaux arrivants et les natifs du coin. Les politicards enragent devant cet état de fait, Auxiette, président de la Région Pays de Loire, va même jusqu’à dénoncer, l’alliance des opposants « raisonnables » avec des « spécialistes de la guérilla urbaine», ce qui serait plutôt une définition applicable aux flics...
                                                                                                       
                                                             
                                                      
Quoi qu’il en soit, ce 17 novembre a vu naître un formidable espace de convergence et  d’internationalisation des luttes : des No-Tav italiens étaient là, des opposants à l’exploitation des gaz de schiste : Notre-Dame des-Landes est en passe de devenir un Larzac de 2012, où les alternatives en actes complètent la mobilisation. Vinci, ton pire cauchemar commence...Chapeau bas aux ZADistes. Quinze groupes de la Fédération anarchiste étaient venus pour le dire.


                                                            Didier
                                                 La Sociale, Rennes.