« Aussi longtemps que la société sera basée sur l'autorité, les anarchistes resteront en état perpétuel d'insurrection. » : Elisée Reclus

mercredi 8 août 2012

Le changement, ce n'est pas pour maintenant


L'été est en plein coeur et tandis que certain-e-s d'entre nous prennent repos et bon temps en attendant une rentrée que l'on désespère de voir brûlante, le nouveau gouvernement mène en catimini une politique sur de nombreux points identique à celle menée par l'ignoble petit homme qui jusqu'à très récemment nous présidait.

Comme vous pourrez le lire, Le Monsieur normal qui s'est installé à l'Elysée et son gouvernement, prenant exemple, répriment, enferment, violentent, délogent sans scrupule et sans bruit.

Actionnaire principal de GDF, l'Etat va récupérer près de 290 millions d'euros grâce à une facture rétroactive validée par le Conseil d'Etat.

Quant il s'agit de faire enfin la lumière sur les émoluments des députés, c'est cette fois l'Assemblée Nationale - dont les députés du Front de Gauche - qui retoque ce projet de loi.

Lorsqu'il faut pendre des breloques au revers de vestes retournables de quelques personnalités en mal de reconnaissance, Mme Duflot n'hésite pas récompenser en priorité ses camarades de jeux.

Etc...

Pour celles et ceux qui en doutaient encore, le changement, ce n'est pas pour maintenant.

Oui, définitivement et finalement heureusement, il n'y aura aucun guide suprême pour nous mener sur de tortueux chemins de liberté.

C'est donc grâce à chacun-e de nous et solidairement que nous pourrons sortir de la nasse dans laquelle tous les politiciens professionnels veulent nous maintenir.

De droite à gauche, de gauche à droite, qu’ils s’en aillent tous.

Quant à nous, ne soyons plus une masse informe, redevenons un peuple !

Tous ensemble donc !

A vos côtés,

                                     L'Orchestre Poétique d'Avant-guerre - O.P.A




Hollande - Sarkozy le même combat : Servir la bourgeoisie